La reconnaissance vocale, ce nouveau levier marketing

PUBLIÉ LE :
Categorie : Actualité, Marketing, SEO

L’une des tendances marketing annoncées pour 2017 est la reconnaissance vocale. Celle-ci existe depuis déjà quelques années grâce aux assistants vocaux tels que Siri (Apple), OK Google (Android) ou Cortona (Microsoft). Elle s’installe davantage aujourd’hui et implique une nécessité de s’adapter à ce nouveau mode de fonctionnement des utilisateurs de mobile.

Reconnaissance vocale, où en sommes-nous?

En 2016, la part des recherches vocales sur la totalité des recherches effectuées sur mobile s’élevait à 20% d’après Google. Cette part est amenée à augmenter dans les années à venir. D’ici à 2020, Comscore, une entreprise d’analyse publicitaire estime que 200 millions de recherches par mois seront effectuées grâce à la reconnaissance vocale.

Les utilisateurs de smartphone sont donc familiers avec ces assistants qui les accompagnent au quotidien. Siri, Ok Google, ou encore Cortana, voici une vidéo qui présente ces assistants personnels et les compare.

 

La reconnaissance vocale, en plus d’être un nouveau moyen de recherche, permet aussi d’effectuer des achats. C’est ce qu’on appelle désormais le commerce vocal. Parmi les acteurs du commerce vocal, Amazon a développé son propre assistant, Amazon Echo, un système qui permet d’effectuer des achats, mais aussi d’entamer une conversation, de lui demander la météo, l’actualité et encore bien d’autres choses.

 

amazon echo reconnaissance vocale

 

SEO/SEM, ce qui est amené à changer

Les recherches sur mobile sont en pleine transition, les professionnels du marketing vont ainsi devoir adapter leurs techniques de référencement naturel et payant.

Trois éléments majeurs vont donc évoluer:

  • Les sites doivent se positionner sur des mots-clés basés sur un besoin détaillé et non plus sur des termes précis.

L’utilisateur ne saisit plus “restaurant poutine Plateau Mont-Royal” mais demande “Quel est le meilleur restaurant de poutine sur le Plateau Mont-Royal?”. Les questions sont précises et les réponses doivent l’être aussi. Pour que ce type de recherche aboutisse, et que les résultats soient pertinents, il devient important de travailler sur des mots-clés à longue traîne. Ce sont des mot-clés ou des expressions comprenant plusieurs mots. Les stratégies SEO et SEM sont donc à revoir, et il est important de se positionner sur de nouvelles requêtes, comportant plusieurs mots et/ou expressions que les internautes pourraient demander à l’oral.

  • Les sites doivent être optimisés pour les mobiles.

Un site pour avoir un bon référencement se doit d’être optimisé pour les mobiles. S’il ne l’est pas, Google le pénalise et il n’apparaît alors pas ou peu dans les recherches des internautes. Cela devient encore plus vrai avec la recherche vocale étant donné qu’elle s’effectue sur mobile ou tablette.

 

  • Et le SEO local?

Les entreprises doivent s’adapter dès aujourd’hui, les recherches vocales ont trois fois plus de chance d’être locales que celles écrites. Les demandes des internautes étant précises, il devient important de les renseigner directement sur votre adresse, afin qu’ils puissent trouver un itinéraire facilement. Pour cela, il y a Google My Business qui permet de faire une rapide fiche descriptive de l’entreprise, ainsi que différents répertoires d’entreprises locales. L’information dans chaque répertoire doit aussi être sensiblement la même, afin d’optimiser le référencement Google.

 

La reconnaissance vocale est donc amenée à prendre de l’importance et à se développer davantage. Êtes-vous reconnaissance vocale ready?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *