3 bonnes raisons d’inclure le vlog dans sa stratégie de communication

PUBLIÉ LE :
Categorie : Stratégie

Enjoy Phoenix, Squeezie, Cyprien, Cynthia Dulude, Mahdi Ba… Si c’est noms vous parlent, c’est certainement parce qu’ils sont devenus des stars du web grâce à leurs vlogs et possèdent désormais des communautés de milliers, voire millions, d’abonnés. Ca tombe bien, collaborer avec un vlogueur dans le cadre de sa stratégie de communication est une tactique à ne pas négliger. On vous explique pourquoi ! 

 

Qu’est-ce qu’un vlog ? 

 

Le terme vlog est un néologisme qui résulte de la contraction entre blog et vidéo : il s’agit donc, très simplement, d’un blog vidéo, généralement hébergé sur YouTube. Depuis 2005 (année de la création de YouTube), le format vidéo est sorti du giron de la télévision et a gagné en importance de manière considérable. Le vlog, avec son usage plus régulier, a connu un glissement dans sa définition : on parle désormais de vlog pour décrire un format bien particulier de vidéos qui font à présent partie intégrante de la “culture YouTube”. C’est ici le créateur de contenu qui rend la vidéo intéressante en partageant son quotidien, ses opinions, ses expériences. 

 

1- Parce qu’on atteint son audience 

 

Youtube possède une immense manne d’utilisateurs avec 2 milliards de personnes qui utilisent la plateforme chaque mois (MAU). En France, elle compte 46 millions de visiteurs uniques mensuels et plus de 300 chaînes ont dépassé le seuil du million d’abonnés (soit deux fois plus qu’en 2017)*. Au Québec, Youtube est le deuxième réseau social préféré des Québécois et est utilisé par 64 % de la population

Certaines chaînes de vlogs YouTube sont devenus de réelles chaînes de télévision, incluant une ligne éditoriale mais aussi une programmation. Pour les plus populaires, leurs audiences y sont similaires, voire supérieures. Pour gagner en notoriété, le vlog avec un influenceur bien choisi  est ainsi une très bonne stratégie ! 

Outre ces chiffres mirobolants, l’intérêt de YouTube repose sur la segmentation que l’on y observe. Du booktubeur au vlogueur voyage en passant par le gameur (mais notons que celui-ci commence à oeuvrer sur Twitch) et le youtubeur food, il y a en a pour tous les goûts… et notamment pour ceux de votre cible ! 

 

2- Parce que c’est qualitatif et engageant  

 

L’avantage d’une collaboration avec des influenceurs vidéos va en réalité bien au-delà des chiffres et des statistiques ! En effet, les Youtubeurs bénéficient d’un réel pouvoir de prescription. Comme d’autres créateurs de contenus, les vlogueurs inspirent confiance. Leur audience a l’impression de les connaître personnellement et d’entretenir une relation authentique avec eux, a fortiori lorsqu’ils parlent face caméra, depuis leur domicile. Léna situations, à ce titre, est un exemple de succès français particulièrement marquant. Particulièrement connectée à son audience, elle maîtrise totalement les enjeux du storytelling et sait saisir l’intérêt du spectateur. 

Cette relation se traduit par un taux de conversion des vlogueurs particulièrement intéressant, d’autant que l’attachement de la communauté aux influenceurs YouTube est 7 fois plus important que pour les autres types d’influenceurs.

Mais cette proximité ne nuit pas à l’image, bien au contraire ! Le rendu d’un vlog peut être très professionnel, avec un résultat très léché. Par exemple, les vlogs voyages les plus soignés, tels que ceux des Artisans de demain, peuvent être d’un contenu et d’une qualité finalement proches des émissions proposées à la télévision.

 

3- Parce que l’attention est bonne 

 

Plus d’1 milliard d’heures de vidéos sont visionnées chaque jour sur YouTube. En moyenne, les utilisateurs passent 46 minutes pour les 18-34 ans, et il est de 27 minutes pour les 25-49 ans sur la plateforme. Cette durée de visionnage élevée donne le temps aux vlogueurs de détailler leurs points de vue et d’instaurer un réel univers dans leur vidéo. En effet, les nouveaux usages consistent à consulter YouTube comme on regardait autrefois la télévision : les sessions de visionnage sont dédiées à un moment de détente ou d’apprentissage, et le phénomène de zapping d’un contenu à un autre est moins important que sur d’autres plateformes.
Par ailleurs, et enfin, en raison de la segmentation et du sentiment d’attachement envers le vlogueur, le taux de rétention est élevé.

 

Et si on veut créer ses propres vlogs ? 

 

On peut ! Il est tout à fait possible de créer son propre vlog, sur YouTube ou directement sur son propre site. Dans une logique d’inbound marketing notamment, le vlog donne l’opportunité d’apporter du contenu intéressant à ses audiences. Mais attention, ce n’est pas si simple ! Du besoin en matériel à l’étalonnage, en passant par la rédaction du propos et la prise de son, mais aussi par la régularité des diffusions : tenir un vlog nécessite un réel investissement, tant en temps qu’en argent.