3 STRATÉGIES GAGNANTES SUR GOOGLE+ (2/2)

PUBLIÉ LE :
Categorie : Réseaux sociaux

Nous faisions, la semaine passée, un retour sur Google+: ses avantages et ses failles. Cette fois-ci, voyons quelques stratégies marquantes qui pourraient vous faire retomber en amour avec ce réseau!

 

Bien que la réputation de Google+ n’ait jamais pu surmonter la peur des internautes et le dédain des gestionnaires de communautés, on doit quand même lui accorder ses nombreux mérites et avantages pour les petites comme pour les grandes entreprises. Il faut le dire, et aussi surprenant que ça puisse paraître, les marques gagnent gros à considérer Google+ dans leurs stratégies marketing. Ces trois exemples vous convaincront:

 

 

Cadbury: le roi de Hangouts

 

Une force de Google+ est qu’il est directement lié à tout: Google, Gmail, Google Photos… sans oublier YouTube et Hangouts! Ces deux là sont un atout incroyable et offrent des possibilités d’exploitation infinies pour les marques et, ça, Cadbury l’a compris tout de suite!

 

La marque de chocolat britannique compte aujourd’hui 4 millions d’abonnés sur son profil Google+. Le secret de son succès est bien simple: créer des interactions en temps réel avec ses  abonnés.

 

C’est justement là l’objectif premier des réseaux sociaux, offrir une oreille attentive à son audience, échanger avec elle et la choyer. Pour ce faire, Cadbury s’est principalement servi de Hangouts pour créer des rendez-vous culinaires avec des membres de sa communauté Google+, des employés ou des invités surprises. Ces discussions pouvaient être suivies en directe ou réécoutées par la suite à partir de leur compte YouTube.

 

 

Cette vidéo est un exemple très réussi de leurs rendez-vous sur Hangouts. En compagnie du chef Eric Lanlard, 5 chanceux appelés au hasard apprennent comment cuisiner des pâtisseries savoureuses à partir de chocolats Cadbury.

 

Ce type de vidéo demande peu d’investissement (le contenu promu dans la vidéo, une caméra, un ordinateur et Internet) et récolte des milliers de vues. Mais, la stratégie de Cadbury ne s’arrête pas là. Une fois l’appel terminé, la marque partage la vidéo dans ses communautés et avec ses cercles de contacts. De plus, vu que les publications de Google+ n’ont pas un nombre de mots limités, la marque en profite pour partager les recettes du chef directement sur sa page. Comme on peut le voir ici, les publications à ce sujet reçoivent beaucoup d’attention.

 

GOOGLE+ cadbury

 

 

Entrepreneur: Une communauté Google+ enrichissante

 

Google+ Entrepreneur

 

Un autre attrait important de Google+, sont ses communautés. Suivant le même principe que LinkedIn, ce réseau donne la possibilité de créer des groupes de discussion où il fait bon échanger sur l’actualité, lancer des débats, poser des questions… Le petit plus ici, est que les pages d’entreprises peuvent, elles aussi, en créer et les gérer.

 

C’est ainsi que Entrepreneur construit sa notoriété sur le réseau. Avec près de 2 millions d’abonnés, le magazine compte aussi 3 communautés: Franchise News avec 1380 membres, Inspiration for Entrepreneurs avec 17 700 membres et Social Media for Entrepreneurs avec 27 800 membres.

 

Entrepreneur agit sur ces communautés comme gestionnaire, mais aussi comme participant actif en proposant des sujets de discussion, en partageant les articles les plus propices à chaque groupe et en répondant aux questions. Ici, la marque interagit directement avec les internautes pour mettre en valeur son expertise et son savoir.

 

 

Nike et ses publications éblouissantes

 

En plus de ses 3 millions d’abonnés sur Google+, Nike compte aujourd’hui près de 300 000 abonnés sur YouTube et 50 000 visionnements sans compter la popularité de leurs albums de photos sur le réseau, certaines récueillent jusqu’à 5000 «+1» et des centaines de partages.

 

GOOGLE+ Nike

 

Il faut visiter leur compte Google+ pour voir la prouesse avec laquelle ils utilisent leurs visuels. Après tout, d’une part, ce réseau est directement lié à Youtube, facilitant le partage et le visionnement du contenu vidéo. D’autre part, Google+ classifie automatiquement les photos publiées pour créer un impressionnant et structuré catalogue de photos. Le résultat est juste majestueux.

 

 

Ce que les petites et grandes entreprises peuvent apprendre de ces exemples:

  1. Ne sous-estimez pas la popularité des communautés Google+. Soyez présents, participez et créez vos propres communautés. Des milliers de membres n’attendent que vous pour en apprendre plus sur votre marque.
  2. Soyez visuel: Publiez des photos et partagez vos vidéos YouTube! Google voit tout ce contenu comme une seule entité. Il verra l’interêt que les internautes lui portent et améliorera autant le référencement de votre site d’entreprise que celui du contenu publié. Ainsi, vos vidéos et images seront les premières à apparaître sur YouTube et Google Images.
  3. Faites de Hangouts votre meilleur ami. Cet outil regroupe une foule de possibilités pour les entreprises: diffusion de conférences et de concerts, période de questions, conférence de presse en direct… C’est un outil unique à Google+ qui est fortement populaire et apprécié au près de sa communauté.

 

 

En conclusion, est-ce déjà la fin pour Google+?

 

Même si les internautes reçoivent en ce moment plusieurs messages contradictoires de la part de Google concernant la survie de leur réseau, il faut voir ces changements non pas comme la phase terminale de Google+, mais bien comme le présage de projets futurs pour cette plateforme toujours en évolution. Tel que vu dans les exemples précedents, une forte communauté soutien ce réseau et s’y investit grandement.

 

Est-ce que cela veut dire qu’il faut à tout prix adhérer à Google+? Pas nécessairement, mais tout du moins, comme n’importe quel autre réseau, le considérer dans sa stratégie de marketing. Après tout, il n’y a pas deux stratégies identiques: chaque compagnie se doit d’évaluer ses besoins, son public cible, ses effectifs et les actions les plus propices pour obtenir des résultats optimums. Quand on parle de présence sur les réseaux sociaux, ce n’est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité. C’est donc à chacun de veiller à investir intelligement son temps.

 

 

À votre tour de nous faire part de vos impressions, est-ce que ces exemples ont changé votre vision de Google+? Peut-être avez-vous d’autres exemples à nous partager, alors n’hésitez pas à nous laisser vos remarques dans la section commentaires!