7 méthodes scandinaves dont toute culture d’entreprise devrait s’inspirer

PUBLIÉ LE :
Categorie : Tendances

Ah! La Scandinavie. Depuis quelques temps, on entend parler du concept de «hygge», du degré de bonheur qui semble se dégager de la Finlande, de la Suède et du Danemark, et des méthodes de travail qui révolutionnent, petit à petit, quelques industries corporatives. Tout ça, made in Scandinavia.

Sans diminuer les efforts de performance, la grande majorité des entreprises scandinaves misent à parts égales sur le bien être des employés. Et les résultats sont plus que concluants.

Alors, sans plus tarder : quelques éléments à lire, comprendre, puis intégrer dans votre entreprise!

1- « Jantelov »

Le concept de Jantelov, ça signifie « réel sens de l’égalité et de l’équité ». Malgré la hiérarchie établie dans une entreprise. Par exemple, il n’est pas rare de trouver le ou la PDG d’une compagnie en train de faire la vaisselle, afin de diminuer la charge de travail d’un de ses collègues. Cette vision amène un très haut niveau de respect mutuel et un degré de confiance remarquable au sein des équipes.

Si, dans plusieurs entreprises américaines et européennes, on a tendance à gagner la confiance et le respect de nos pairs au fil du temps, on envisage plutôt l’inverse en Scandinavie. On considère qu’on les détient dès le départ.

Les employés ressentent donc moins de pression et sont plus confiants dès le jour 1. Ce qui s’avère bénéfique pour leur performance et leur évolution. Plutôt logique, non?

2- « Fika »

S’adonner au Fika est assez simple. Et plutôt agréable. Il s’agit seulement de prendre une pause entre collègues en matinée, puis en après-midi. Environ 20 minutes pour discuter, décrocher et décompresser, autour d’une boisson chaude (normalement du café) et de grignotines (souvent des pâtisseries).

Le but? Communiquer avec ses coéquipiers, s’aérer le cerveau, et finalement, améliorer sa productivité.

3- La balance travail / vie personnelle

Assurément l’un des facteurs qui évolue présentement le plus dans le monde corporatif, à travers la planète. Suite au Right to Disconnect, en France et au Canada, de plus en plus d’entreprises empruntent le pas. On remarque également la normalisation des heures de travail flexibles et du télétravail.

En Scandinavie, le modèle roule de cette manière depuis plusieurs années. Là-bas, faire du temps supplémentaire n’est pas aussi cool qu’ailleurs. C’est plutôt mal vu, même. Le résultat? Une rétention d’employés marquée, une plus grande productivité, une concentration accrue au travail, et des travailleurs plus collaboratifs. En gros, en plus d’offrir liberté et confiance, on s’efforce à bâtir des équipes, plutôt que des gestionnaires.

4- Segmenter les grands projets en petites tâches

Premièrement, côté motivation, c’est assez logique. Plutôt que d’avoir l’impression de s’attaquer à une montagne, on a plutôt la perception d’emprunter un parcours avec plusieurs étapes aisément surmontables.

Ensuite, chaque fin de petit tâche permet de se recentrer, discuter des avancements et de recevoir du feedback sur le champs, avant de poursuivre. On évite donc de déraper et on ouvre la porte aux idées additionnelles au fil de l’évolution du projet.

5-  CINQ semaines de vacances par année – minimum

Need to say more? Et ça, c’est en plus des congés du temps des Fêtes. Tout ce temps libre permet aux gens de décrocher pour vrai, plusieurs fois par année. Entretenir sa curiosité, découvrir de nouvelles choses. Et rester concentrés et productifs, lorsqu’il le faut.

6- On supporte les projets personnels

Certains appellent ce principe l’intrapreneurship. La pensée derrière le concept : si un travailleur cultive sa curiosité et ses compétences sur un projet professionnel en dehors de l’entreprise, sa motivation reviendra éventuellement vers l’organisation. Aussi, un employé ayant plus d’autonomie = un employé plus heureux = un employé plus performant. 

7 – Des fruits à volonté

Finalement, un petit détail qui peut faire toute la différence : une dose quotidienne de vitamines gratuite. En Scandinavie, le panier de fruits est devenu une tradition en entreprise il y a longtemps. Et pour le bonheur des employés de Wink, ça s’est rendu jusque dans nos bureaux, également!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *