MARKETING MÉTÉO: COMMENT RENTABILISER LE MAUVAIS TEMPS?

PUBLIÉ LE :
Categorie : Marketing

Ce n’est pas nouveau, les Québécois adorent parler de météo et avec raison. Notre climat est aussi bipolaire qu’imprévisible, et les marketeurs ont intérêt à se prêter au jeu, car même le mauvais temps peut devenir payant avec le marketing météo.

 

Tout marketeur qui se respecte a conscience du rôle que joue la météo sur l’économie, l’évolution du marché et bien sûr sur le comportement des consommateurs. La météo et ses différents caprices ne doivent donc pas être négligés, reste maintenant à voir comment tourner ce facteur à son avantage.

 

Le marketing météo: le mauvais temps et le consommateur

 

Il ne faut pas aller chercher l’explication très loin pour comprendre la corrélation qui existe entre le climat et le consommateur. S’il fait chaud, on est plus portés à acheter une crème glacée. S’il fait froid, on va plutôt opter pour un chocolat chaud réconfortant et des mitaines de laine.

 

Le marketing météo implique donc:

 

  1. D’analyser la météo spécifique à sa clientèle cible (les saisons, le changement climatique, les intempéries, les risques de catastrophes climatiques…);
  2. De comprendre comment sa clientèle cible répond à cette météo (Quelle est l’activité favorite lorsqu’il neige? Que mange-t’on lorsqu’il pleut? Allume-t’on le barbecue en hiver? …) ;
  3. Et de prévoir une stratégie marketing en conséquence (promotions, présence sur les réseaux sociaux, communication en magasin…).

 

Encore plus loin, la météo devient une source incroyable de données pour mieux comprendre le comportement du consommateur. Sur les réseaux sociaux, par exemple, on apprend que les internautes sont deux fois plus réceptifs aux publications les jours de pluie et 42% plus engagés lorsque le temps est nuageux.

 

Il est donc payant de rester à l’écoute de l’actualité météorologique et d’adapter rapidement sa stratégie de communication aux différents climats.

 

Comment adapter sa stratégie marketing à la météo?

 

  • Les promotions météo

 

Une façon simple d’appréhender le marketing météo est d’offrir des promotions saisonnières pour l’arrivée de l’été ou la fin de l’hiver. Malheureusement, les compagnies oublient que même le mauvais temps, souvent associé à une chute des ventes, peut aussi devenir bankable.

 

 

On pense notamment aux restaurants Ashton qui offre durant l’hiver des rabais en fonction de la chute de température. Alors que les restaurants concurrents se retrouvent vides les jours de tempête, Ashton fait le plein. Comme quoi, les Québécois ont faim et soif de rabais quand il fait «frette».

 

  • Les publications sur les réseaux sociaux

 

Alors que l’hiver semble interminable, les internautes font part de leur mécontentement sur les réseaux. On compte ainsi, durant le mois de mars, 18 128 tweets sur l’hiver et 1 200 internautes qui se demandent impatiemment « où est le printemps ? ».

 

En fait, les réseaux sociaux sont une façon simple de rester en contact avec votre clientèle et de construire une relation de proximité. La météo y joue donc un rôle essentiel pour démontrer votre écoute et votre sympathie pour votre clientèle. Une nouvelle tombée de neige vient de s’abattre, la pluie fait des ravages, le soleil vient enfin de pointer son nez? Utilisez humour et créativité pour remonter le moral de vos internautes et faire jaser.

 

  • Surprenez mère Nature

 

La difficulté avec la météo, c’est bien de prévoir le temps qu’il fera. Mère Nature aime trop nous surprendre avec des tempêtes de neige en mai et des 20°C en septembre. Toutefois, rien ne vous empêche de vous servir de cet effet de surprise pour créer une campagne impactante.

 

 

marketing météo exemple

 

Prenons Subaru qui fit un très joli coup publicitaire en décembre dernier: lors de la première grosse tombée de neige sur Montréal, la marque a distribué des pelles pour aider les citadins à libérer leurs voitures ensevelies sous la neige. La cerise sur le gâteau? Les pelles avaient cette inscription sur le manche: «En attendant votre traction intégrale». Du pur génie!

 

En attendant l’arrivée des beaux jours, on espère que ces quelques exemples vous donneront des idées pour mieux appâter la météo! De votre côté, avez-vous des exemples de marketing météo qui vous ont fascinés?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *